Un outil pour aider à la revitalisation des centres villes

C’est, depuis plusieurs années, l’une des inquiétudes les plus importantes des élus de terrains dans les petites et moyennes agglomérations : la désertification de leur centre-ville. Commerces fermés, logements vacants ou laissés en déshérence, et par conséquent manque d’attractivité pour la population locale, le constat est sévère. Dès lors, comment tenter de remédier à la dévitalisation des centres-villes ? Des solutions existent et l’Observatoire de la franchise en fait partie, avec une formule à destination des villes et territoires.

Un état des lieux objectif

Les mécanismes qui conduisent à cette situation sont bien connus et restent peu ou prou toujours les mêmes. En premier lieu, la volonté de la plupart des collectivités locales d’imiter le modèle commercial américain en encourageant l’installation en périphérie des villes de superstructures commerciales et autres temples de la consommation. Cette transformation a eu pendant une cinquantaine d’années comme corolaire la mort pure et simple des petits commerces de centre-ville. Ceux-ci ont bien souvent fermés les uns après les autres, souvent au départ en retraite de leur propriétaire qui n’a pu trouver de repreneur faute de viabilité de son fonds de commerce.

S’en suit tout naturellement un exode de la population. Les jeunes générations préfèrent ainsi s’installer dans des lieux où la proximité avec les grands centres commerciaux de périphérie leur permet d’accéder plus facilement à tout ce dont elles ont besoin et par là même occasion d’optimiser le peu de temps libre que leur permettent des rythmes de vie souvent très (trop ?) remplis.

Cette dynamique négative s’est par ailleurs souvent trouvée renforcée par des politiques nationales de réduction des services publics qui l’ont encore accélérée. Voilà comment nous en sommes arrivés dans les petites et moyennes agglomérations, à des centres-villes aux rideaux métalliques baissés et aux volets fermés.

Peut-on remédier à cette situation ?

Pourtant les centres-villes peuvent présenter de nombreux atouts qui feront toujours défaut aux grandes surfaces de périphérie. C’est sur ce levier qu’il faut intervenir.

S’il s’agit d’installer de nouveaux commerces, il convient en premier lieu de proposer ce qui manque aux grandes enseignes d’entrée de ville. La carte du produit de niche ou du produit artisanal qu’on ne trouve pas ailleurs est un plus essentiel. Le choix de l’emplacement ainsi que l’adaptation et la configuration du local commercial aux produits qui seront vendus doivent être pensés avec soin en amont. Des commerces de proximité, pensés et raisonnés selon ces critères, peuvent transformer petit à petit un centre-ville désert en un lieu attractif où il devient agréable de flâner tout en appréciant les vitrines, et les terrasses à la belle saison. En effet, la présentation d’un commerce au travers d’une vitrine attractive reste le meilleur support publicitaire. Si l’on ajoute à cela un accueil chaleureux et un conseil au client personnalisé et pertinent, on obtient un très bon moyen de fidéliser celui-ci.

De nombreux élus locaux ne s’y sont pas trompés et ont su mettre en place des politiques favorables à la réimplantation de petits commerces en centre-ville (fiscalité avantageuse, baux de location intéressants, ou encore stationnement facilité pour les véhicules, etc.). Il apparait dès lors qu’il est possible de drainer un flux de clients potentiels pour ces différentes enseignes. Souvent d’ailleurs, lorsque le patrimoine historique et architectural de leur ville s’y prête, ces mêmes élus n’hésitent pas à en jouer pour attirer le chaland (par l’organisation de marchés en plein air et la promotion de produits du terroir en circuit court par exemple). Le mariage entre commerce et détente devient alors une réussite des plus agréables pour tout le monde.

L’emplacement : point stratégique dans la plupart des porteurs de projet et futurs franchisés

C’est un secret de polichinelle : dans la majorité des cas, le succès d’une création d’entreprise réside dans le bon choix de l’emplacement. Souvent négligée, la recherche de l’emplacement idéal est pourtant la fondation de tout bon projet pérenne et rentable. Analyse et étude des zones de chalandise, du tissu économique local, des avantages et inconvénients de chaque emplacement…le travail d’investigation à mener de la part des porteurs de projet représente un investissement temps important mais reste pourtant incontournable.

Les zones prioritaires des franchises : la clé du succès

Cette veille est tout aussi importante du côté des enseignes, qui possèdent des objectifs très précis en termes de maillage, de zones prioritaires ou s’implanter, de pointe de vente stratégique.  

C’est le trio idéal, garant de la réussite du projet : la bonne enseigne, avec le bon franchisé et le tout au bon emplacement

C’est ici que l’Observatoire intervient, en proposant un nouvel outil à destination des villes & territoire, riche en fonctionnalités. Cette nouvelle solution offre l’opportunité unique de réunir les 3 acteurs clé du succès sur une seule et unique plateforme.

Descriptif des fonctionnalités villes & territoire

  • Fiche dédiée pour présenter le territoire et ses atout, 100% administrable en totale autonomie
  • Forte visibilité sur la plateforme de l’Observatoire : 3,4 millions de visites et 64 000 candidatures modérées et envoyées par an 
  • Mise en relation avec des porteurs de projets qualifiés (prise de contact, demande d’info..)
  • Forte visibilité sur les fiches enseignes ayant ciblé le territoire (match making)
  • Accès illimité au club des entrepreneurs, permettant la recherche ciblée de porteur de projet
  • Prise de contact privilégiée (VIP) avec les enseignes (moteur de recherche dédié)
  • Plaquette envoyée automatiquement aux porteurs de projet du territoire
  • Dossier / contenu édito réalisé par nos journalistes pour mettre en avant chaque territoire

Vous souhaitez en savoir plus ? 

Découvrir la solution en ligne, mais également des exemples territoire qui nous font confiance : Melun, Creil… 

Besoin d’une démonstration du fonctionnement et de l’espace privatif ? N’hésitez pas à nous contacter : contact@observatoiredelafranchise.fr 

« A propos de l’Observatoire » :

Acteur incontournable depuis 1997, l’Observatoire de la franchise met en relation des salariés en reconversion, étudiants, investisseurs ou simples porteurs de projet avec des centaines de réseaux qui souhaitent se développer. L’Observatoire de la Franchise appartient à RX France, organisateur de Franchise Expo Paris et filiale française du groupe RX, leader mondial des organisateurs indépendants de salons professionnels et grand public.

Commencez à utiliser smappen dès maintenant

blog

Anne-Claire rejoint l’équipe tech de Smappen

Avec 14 ans d’expérience dans le développement, nous sommes ravis d’accueillir Anne-Claire qui vient renforcer l’équipe tech de Smappen !  Encore une belle arrivée pour