Le marché de la franchise en 2021 : on fait le bilan

Vous n’êtes certainement pas passés à côté de l’info : la Fédération Française de la Franchise a sorti les chiffres sur la franchise en 2021. C’est aussi le cas côté Etats-Unis avec le rapport de FranData qui projette des chiffres pour l’année passée. 

Comment se porte la franchise en France et aux Etats-Unis, les deux plus gros marchés au monde ? Quels sont les secteurs qui s’en sortent le mieux ? Quel impact de la pandémie et quels nouveaux comportements des consommateurs ? 

Malgré des milliers de kilomètres qui séparent les deux territoires, nous avons repéré dans les rapports beaucoup de points de similitude. Preuve d’une nouvelle dynamique en marche liée à une crise mondiale qui dure et impacte durablement l’économie de la franchise. 

Voici notre synthèse pour vous, nos lecteurs !

Une progression du chiffre d’affaires global

En France, après avoir subi un recul lors de l’année 2020 de 5.8% en chiffre d’affaires moyen, le secteur de la franchise se relève très bien en 2021 avec une progression de 7.7% par rapport à l’année précédente. 

Ce chiffre d’affaires représente 68.8 milliards d’euros et représente même une progression par rapport à l’année 2019 considérée comme une année “normale” : +1.2%. 

Aux Etats-Unis, nous notons la même évolution voire même en plus grande progression : +16.4% de progression est attendu, avec une contribution totale de 780 billions de dollars. Cette progression revient après une nette récession en 2020 où le poids des restaurants et de l’hôtellerie ont eu un grand impact dans cette baisse de chiffre d’affaires : -14.9% en 2020. 

Un développement des réseaux maintenu en 2020 et en hausse en 2021

En France, l’ensemble des secteurs d’activité est en croissance tant en termes de nouvelles enseignes créées (1 925 réseaux de franchise à ce jour) qu’en termes de nombre de points de vente. C’est également le cas aux Etats-Unis, où on voit cependant quelques disparités selon les secteurs, plus ou moins touchés à long-terme par la pandémie.

Mais jetons un oeil aux gagnants… et moins gagnants : 

Immobilier

C’est le grand gagnant français en termes d’ouverture de points de vente avec une progression de plus de 13% ! La tendance est la même aux Etats-Unis dans de moindres proportions avec une progression de 3.5% en 2e position après la restauration et en égalité avec le secteur du service à la personne.

L’immobilier a connu une vraie explosion durant la pandémie tant aux Etats-Unis qu’en France : avec des taux d’intérêts bas, une épargne en augmentation chez les consommateurs et la volonté de quitter les appartements pour des maisons. 

Aux Etats-Unis, selon le rapport de NAHB/Wells Fargo Housing Marketing Index, la demande en construction de maisons individuelles n’a jamais été aussi élevée depuis 2007. L’immobilier devrait représenter plus de 68 600 établissements franchisés en 2021 aux Etats-Unis, tandis qu’en France, l’immobilier représente 4 419 agences. 

Restauration rapide et traditionnelle

La restauration est également un secteur à part entière qui a vécu de nombreux changements ces deux dernières années. « La restauration à thème comme la restauration rapide ont montré, dans cette période pandémique leur agilité, leur adaptation et leur appropriation des nouveaux usages que sont : Le snacking (multiplication des moments de consommation), le boom de l’emporter et de la livraison à domicile mais aussi l’essor des concepts healthy et locavores » commente la FFF dans l’article de LSA sur les chiffres 2021 sur la franchise. 

Même constat en Amérique du Nord : si la restauration traditionnelle a bien résisté, c’est surtout la restauration rapide qui en sort gagnante avec une livraison plus facilitée. Mais beaucoup d’enseignes de restauration se sont rapidement adaptées en proposant des menus à emporter, de la livraison ou même des épiceries en ligne, au même titre que la restauration rapide qui avait un coup d’avance sur ces pratiques.

Distribution alimentaire & autres commerces

Plus difficile de comparer les chiffres entre la France et les Etats-Unis car là où la FFF regroupe tous les types de produits derrière “Commerces divers”, le rapport de FranData fait un focus spécial sur la distribution alimentaire et le reste du retail. 

Cependant, autant en France qu’aux Etats-Unis, le statut de la distribution alimentaire a tenu une place particulière ces dernières années car elle représente une “valeur refuge” dans un contexte de confinement et d’abandon des restaurants traditionnels. C’est ce que constate la FFF dans l’article LSA.

Aux Etats-Unis, la distribution alimentaire devrait atteindre 3.3% de croissance en 2021 pour un total de 162 669 établissements franchisés. 

Le commerce de détail s’est également amélioré dans le secteur de l’automobile, de la santé et de l’hygiène. C’est également le cas de l’aménagement immobilier et des enseignes d’ameublement, classés dans la catégorie des services essentiels aux Etats-Unis. Le rapport de FranData prévoit une même tendance en 2021 avec des postes de dépense élevés dans ces secteurs, permettant aux réseaux d’enseigne de se développer considérablement. Selon un rapport de Colliers International, les ventes au détail augmenteront de 3,2 % en 2021, tirées par les ventes d’épicerie, suivies de la maison, de l’électronique et de la beauté.

Les chiffres en France sont tout aussi importants et montrent la même tendance : +10% en création d’enseigne, +10% en ouverture de nouveaux points de vente et +9% en chiffres d’affaires.

Equipements de la maison

Nous en parlions dans le paragraphe précédent concernant les Etats-Unis, ici le rapport FFF différencie l’équipement de la maison du commerce de détail alimentaire ou automobile. Le rapport confirme la tendance : « Les valeurs refuges observées avec l’arrivée de la crise sanitaire se confirment en tendances durables : l’alimentaire et l’équipement de la maison. Si l’alimentaire avait particulièrement surperformé en 2020 du fait de la situation épidémique, le secteur retrouve cette année un chiffre toujours supérieur à 2019. Quant à l’équipement de la maison, il continue sa progression régulière confirmant ainsi une vraie tendance de fond des Français de remettre l’habitat au cœur de leurs préoccupations », commente la FFF dans l’article LSA. 

Aux Etats-Unis, selon une enquête auprès de 600 propriétaires menée en juin 2020, ils sont 57% à avoir un projet d’amélioration de leur habitat : travaux, agrandissement, achat de meubles… 

Services à la personne

Le domaine du service à la personne était considéré comme le secteur le plus croissant en 2019 selon le rapport FranData. Sa croissance a malheureusement été stoppée net par la pandémie. Les parents sont de plus en plus à la maison et ont moins besoin des services à l’enfance mais c’est une tendance qui repart à l’inverse en 2021.

D’ailleurs, en France, les chiffres sont plutôt rassurants pour cette dernière année. Le secteur affiche une progression de près de 3.57% en chiffres d’affaires et 10% en nombre d’enseignes.

Hôtellerie

L’hôtellerie, au même titre que la restauration, a beaucoup souffert des conséquences de la pandémie mondiale. 

Mais en 2021, on annonce un retour croissant du secteur hôtelier de 2.9% aux Etats-Unis avec 28 000 établissements. En France, 3.04% avec 2 405 hôtels. On attend une croissance continue et exponentielle sur l’année à venir avec un regain d’intérêt des consommateurs pour le voyage et le tourisme. 

C’est d’ailleurs déjà une tendance qu’on observe avec une augmentation des demandes de passeport en France. Le décalage des mariages est également une des causes qui permettra à l‘hôtellerie de se remettre sur pieds très rapidement. 

En bref, le secteur de la franchise continue de séduire largement. La 18e enquête de la franchise de la FFF et la Banque Populaire le confirme : 9 franchisés sur 10 conseillent le modèle de la franchise et les franchiseurs ont ouvert en moyenne 12 nouveaux points de vente sur l’année passée.

Commencez à utiliser smappen dès maintenant

blog

Anne-Claire rejoint l’équipe tech de Smappen

Avec 14 ans d’expérience dans le développement, nous sommes ravis d’accueillir Anne-Claire qui vient renforcer l’équipe tech de Smappen !  Encore une belle arrivée pour